Libre, heureuse et imparfaite !

Parfois, j'aimerais avoir la maison impeccable de Bree Van de Kamp, être une working mum comme Lynette Scavo, avoir le côté femme/enfant désinvolte de Susan Mayer et la silhouette au top de Gabrielle Solis !

Et si possible les 4 en même temps ... (C'est beau de rêver) !

Mais voilà, je ne suis qu' Angélique avec sa petite maison de campagne, loin d'être rangée et toujours propre (non mais avec 2 chipettes, j'ai cessé de croire que c'était possible en fait), en pleine reconversion professionnelle (après 3 ans d'étude et 4 ans de boulot à 2h de chez moi, c'est reparti ! Je dois être dingo ^-^), qui tente au mieux, de jongler sur tous les tableaux et surtout, celui de maman (et la directrice et la sous-chef ne me laissent rien passer !).

Et j'ai très souvent cette impression horrible de ne pas être au top face à cette société actuelle qui nous impose, en sous -entendu, qu'on se doit d'être PARFAITE! Et surtout parce que nous sommes des femmes et des mamans ! On doit assurer ! On doit ramener de l'argent, s'investir professionnellement, être une super maman comme si on était au foyer et une épouse dévouée pour Monsieur ET LE TOUT AVEC LE SOURIRE SVP !

Le meilleur de l'histoire c'est que ce sont souvent les autres femmes qui nous font nous ressentir ce mal-être - à croire qu'elles vivent dans un monde de bisounours où tout va comme sur des roulettes. C'est juste nous qui n'assurons pas voyons ! Aaaaah les gentils conseils plein de jugements que voilà ....

Et ne parlons pas des réseaux sociaux où on a toutes tendance à exposer ces moments magnifiques avec des enfants tout sourire et chéri au regard amoureux ... alors que quand on lit les autres, on culpabilise d'avoir passé une journée de merde, avec des mouflets ronchons et Mr qui nous a tapé sur les nerfs.

Aujourd'hui, je le prend à la rigolade, mais pendant longtemps, je me suis fatiguée à vouloir être cette personne parfaite. Au final, je me sentais nulle, mauvaise maman, épouse qui n'assure pas, avec un boulot qui ne me correspondait pas et ce besoin d'exister poussé à l'extrême. Bonjour Mme Dépression, vous allez Bien ? 

Et ce jour est arrivé ! Celui où j'ai voulu tout changé, où j'ai appris à dire NON et à dire STOP !

J'ai appris à vivre pour moi, et non pas pour ce que les autres (et même la famille) attendent de moi. Et à ce jour, ce que l'on pense de ma façon de gérer ma maison, mes enfants et ce que je fais dans la vie .... Je m'en balance ! Non mais, je suis bien la seule à la vivre ma vie, non ? Je suis bien seule dans mon corps et mon esprit ? ... Peut-être pas tout le temps ça mais chut, ça reste entre nous ¨-¨

Aujourd'hui, je suis sure d'une chose :
" Tous les jours, je fais de mon mieux, ce que je peux et comme je veux "
Je suis libre d'être cette femme imparfaite mais surtout heureuse !

Alors ne gâcher plus votre quotidien et votre santé pour les autres ! Il y aura toujours des mécontents ... Autant qu'il y ait des jaloux face à votre bonheur, c'est mieux ! ^-^

Découvrez mes autres écrits personnels dans la catégorie " Journal intime " en cliquant ici !

Ils ont adoré :