Namour a pris le rôle de l'aîné !

 Dans les rouages de la vie, la course folle du quotidien, on rentre souvent dans un schéma familial dans lequel nous nous étions promis de ne pas sombrer à la naissance du petit deuxième (et des suivants) !
Et puis, parfois, prendre du recul, ça permet de remettre les choses à leur place et de repartir sur des bases plus saines...

Il y a trois ans, Namour est devenue grande soeur ! Quelle grande étape pour cette petite fille qui durant 4 ans et demi a été seule.

4 ans et demi a être la première du côté de maman et, surtout mon premier bébé ! 
4 ans et demi a être choyée, (pourrie) gâtée, mis au premier plan par tout le monde !

Et puis, ça y est, en une fraction de seconde, son petit monde a basculé ... Elle ne sera plus jamais " la seule ".
Bien sûr que nous l'y avons préparée. On a parlé beaucoup, fait les magasins "pour bébé", une séance photo rien qu'à nous 2 (à découvrir ici) ... Mais tout ça est tellement irréel tant que ce nouveau bébé n'est pas dans les bras de SA maman !

Les premier mois se sont très bien déroulés ! Il faut dire que Chipette fut un bébé dormant en moyenne 18h à 20h par jour les six premiers mois (certaines vont me détester, non ?) ... Elle n'a donc pas vraiment perturbé notre cocon familial.

chipette bebe

Mais c'est que ça grandi ces petites choses-là ! Et puis la voilà qui rampe, qui marche, qui vient voler SES jouets, empiéter sur SON espace, prendre une place importante dans SA famille élargie ... Et bien sûr, on lui demande : sourire, attention, compréhension ... Ben quoi, ça te fait pas plaisir d'avoir une petite soeur ? Regarde comme elle est a-do-ra-ble !

Et si ce statut " d'aîné " peut se faire dans le bonheur complet, il peut aussi être un vrai cauchemar ... Et si nous en étions un peu fautifs, nous les parents ?

" Je ne veux pas que ça change "

C'est ma maman

Bien que notre aîné soit content d'être grand frère, grande soeur, c'est quand même tout son monde qui bascule et s'écroule même pour certains.
  • Il doit devenir indépendant !

Sans forcément nous en rendre compte, notre premier avec qui nous avons tout fait, doit apprendre à se débrouiller ! C'est que maintenant, il y en a 2 à gérer alors franchement tu es capable de t'habiller tout seul maintenant, prend ton petit déjeuner tout seul, je dois donner à manger  à X... Et même si votre aîné faisait tout ça avec plaisir jusqu'à aujourd'hui, la donne a changé ! 
Vous le faites  avec " ce petit nouveau " et plus forcément avec lui. 
Bien que l'on aime pas ce mot, une jalousie se met en place.

  • Il doit apprendre à partager !

Il avait tout l'espace pour lui tout seul, des jouets à ne plus savoir où donner de la tête et l'attention de maman, papa sans même rien demander.
Et puis voilà que d'un seul coup d'un seul, il doit tout partager à ce petit qui dès qu'il pleure est pris à bras, bave sur ses jouets, déchire ses livres, balance tout sans être disputé (car lui, c'est normal !)
Et en prime, il y a les grands qui te disent : ça suffit maintenant, tu prêtes tes jouets où tu es puni ! C'était à toi quand tu étais petit, maintenant tu es grand, c'est pour " X".

Et donc, on lui avait dit que c'était merveilleux d'être l'aîné ?
  • Il doit l'aimer ! 

Ce qui semble bien naturel ... Après tout, c'est son frère, sa soeur (ou même y en a 2 ... Oh my god !).
Pourtant, nous, on choisit bien les personnes avec qui on veut vivre ... Pas facile de s'identifier à ce petit nouveau qu'il ne connaît pas.
Et puis, d'ailleurs, ils sont peut-être totalement opposés et différents ... Mais dans la norme, ils doivent s'aimer, se protéger et même être complices !

  • " Je t'aime et je te déteste " ! 

Cette phrase sonne fort dans nos oreilles de parents ! Mais ce sont pourtant les 2 sentiments qui se mélangent constamment dans la tête de nos loulous ! 
Entre ces moments de total love, de câlins, de partage qui nous font fondre ... ET leurs moments de dispute, de cris, parfois  de bagarre qui nous hérissent les poils !

Cet ainé qui parfois voudrait retrouver sa place à lui tout seul ... Ce dernier qui voudrait parfois connaître le bonheur d'être seul ! Cette même envie de nous avoir rien qu'à lui à certains moments...

Et si on lui laissait sa place d'enfant ?


Entre soeurs

C'est souvent bien compliqué pour Namour d'être une grande soeur.
Il y a ces moments où elle veut être une grande, faire toute seule et prendre le rôle de " petite maman " envers sa soeur !

Et puis il y a ces moments où elle veut juste être ma toute petite, que je la prenne encore comme un bébé, que je fasse à sa place ce qu'elle sait faire toute seule ... Juste pour le plaisir que je lui donne la même attention que pour Chipette.

Et il y a moi, leur maman, un tantinet trop stressée, parfois dépassée, souvent en retard, mais toujours pleine d'amour qui voudrait que tout roule ... Et qui en demande souvent bien trop à cette petite fille de 7 ans !!

Nous avons toutes une image bien faites de la relation que nous voudrions pour nos enfants ... La réalité qui s’ensuit peut nous laisser un goût amer et nous faire culpabiliser !
Pourtant, ces comportements sont normaux et même nécessaires !
Dans " je te déteste ", il y a toujours une part d'amour qui fera place après la colère.

Aujourd'hui, je tente de laisser à Namour sa place d'enfant ! Après tout, la maman c'est moi ... Pas elle (et je lui répète assez quand elle va trop loin avec sa soeur).
Alors même si elle veut que je l'habille par moment, même si elle veut un bibi et non un bol, même si elle veut jouer à des jouets " dit pour bébé " par les enseignes de magasins ... Il est où le soucis ?

A la maison, elles ont chacune leurs jeux, leur univers. Après tout, ce qu'ils reçoivent aux fêtes leur appartient ! 
Je trouve normal qu'elle ne soit pas obligée de prêter ce qu'elle n'a pas envie (que ce soit pour l'une ou pour l'autre d'ailleurs) ... Et bizarrement, ça se passe bien mieux depuis cette règle.
Au début, il y a eu des pleurs de Chipette mais elle a bien intégré le " ce n'est pas à toi " , " c'est à toi " ! 
Après tout, nous non plus on ne prête pas forcément nos affaires ... Pourquoi serait-ce différents car ils sont frangins ?
Et je peux même dire qu'elles ont plus de plaisir à partager leurs jouets et à jouer ensemble aujourd'hui qu'à l'époque où prêter tenait d'une obligation et non d'une envie.

Dans un autre registre, chacune a sa journée, demi journée seule avec moi ... A peu près une fois par mois ! 
Un moment où on va au resto, on fait une sortie, on partage un réel moment où je ne suis qu'à l'une.
Et qu'est-ce que ça fait du bien ! Je retrouve une enfant complètement différente et notre complicité reprend du galop ... Les tensions s'apaisent et bien souvent, les soeurs se retrouvent avec plaisir et celle qui a eu son moment solo est plus dans la compréhension de partager à son tour.

Parent sera toujours le plus difficile métier du monde.
Bien que nous voulons le meilleur pour nos loustics, il ne faut jamais oublier que ce sont deux être différent, avec un caractère et des désirs différents qui ne peuvent pas toujours s'accorder !
Je pense au fond de moi que seuls l'amour, le temps et la compréhension de cette envie d'être unique, permet au lien fraternel de se créer et se souder.

Et chez vous, ça se passe comment ?



 

Ils ont adoré :