Passer en mode famille nombreuse !

Depuis quelques mois déjà, notre vie a évolué !!
Je suis passée de ma vie de maman séparée avec mes 2 chérienettes .... à .... une vie de famille recomposée avec un chéri et 5 loulous ensemble !! 

C'est certain, ça change la vie !! Je me suis toujours dit que j'aurais 3 enfants mais si on m'avait dit que j'en aurais au moins 5 en alternance...

Je dois bien avouer que lors de notre rencontre, plusieurs peurs ont bien failli me freiner ! 

Tout d'abord, c'était une première de présenter un homme à mes chérienettes. Depuis la séparation avec leur papa, j'ai vécu ma vie de femme sans rien leur dévoiler ... Personne n'avait su m'apporter l'amour, la confiance nécessaire pour oser me projeter dans une nouvelle vie de famille.
Par chance, les présentations se sont super bien déroulées ! Nos enfants respectifs ont très bien accepté la nouvelle relation et, aussi, les enfants de l'autre. 
On a, en plus, la chance que nos enfants ont des âges où ils peuvent s'amuser et grandir ensemble.

Puis, il y a eu la peur de ne pas assurer avec autant d'enfants... D'un coup. 
Être une famille nombreuse, c'est un choix de vie et, la plupart du temps, les enfants arrivent au fur et à mesure ... L'organisation se met en place après chaque enfant.
Pour le coup  3 p'tits bambins en plus d'un coup ...  Ça remue son quotidien bien ficelé ! 
Une peur qui s'est de suite apaisée tant nos enfants s'entendent bien... Surtout les 3 petites.
Je pense que leur âge est d'ailleurs notre plus grande chance... Si ils avaient été tous ados, je ne pense pas que cela aurait été aussi simple. 

On a beaucoup discuté sur l'éducation des enfants, les règles à mettre en place et notre vision du futur..  Dans un couple, c'est déjà hyper important et ça l'est d'autant plus quand 2 familles doivent, d'un coup, habiter ensemble.
Chacun doit s'y retrouver et surtout les enfants qui apprennent à se connaître. 

Aujourd'hui, je me dis qu'on se pose parfois trop de questions... On a tendance à se mettre des barrières inutiles par peur ... C'est le quotidien, l'amour et le dialogue qui crée l'unité d'une famille, même recomposée. 

On avance tous ensemble avec nos caractères différents, nos envies, nos besoins et notre vécu ... Comme toute famille.

Le plus difficile ? S'adapter à l'autre parent des enfants ... Quand c'est possible ! Et là, je me rend compte que c'est malheureusement rare que des relations courtoises existent. 
Avec le papa des filles,nous étions déjà vus comme une exception dans notre séparation et ça se confirme aujourd'hui....

Passer de 3 à 7 ... Jamais je ne l'aurais cru il y a encore quelques mois et pourtant, nous y voilà !!! 
Et vous savez quoi ? Nous espérons accueillir notre " petit nous" dans les mois à venir.... Dame nature, si tu pouvais ne pas nous faire trop attendre 😉

Ils ont adoré :